Qu’est ce qu’un régime pauvre en FODMAP et comment soulage-t-il l’intestin irritable ?

Qu’est ce qu’un régime pauvre en FODMAP et comment soulage-t-il l’intestin irritable ?

Un régime pauvre en FODMAP est souvent conseillé aux personnes qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable. Que contient ce régime alimentaire et quelles sont ces limites ? Nous vous l’expliquons dans cet article.

Le régime alimentaire pauvre en FODMAP n’a pas pour objectif de perdre du poids. Il s’agit d’un régime destiné à éliminer les denrées à l’origine d’inconforts intestinaux et, en particulier, des symptômes de l’intestin irritable tels que les douleurs abdominales, les ballonnements, la diarrhée et/ou la constipation.

Quels sont les FODMAP?

FODMAP est le diminutif pour Fermentescibles Oligosaccharides Disaccharides Monosaccharides (and) Polyols. Il s’agit d’un vaste groupe de glucides que l’on trouve couramment dans le pain de blé, par exemple.

Un glucide est constitué d’une ou plusieurs molécules de sucre, les saccharides. Ces sucres arrivent en partie non digérés dans le gros intestin où des bactéries intestinales les décomposent. Ce processus est appelé fermentation. Du gaz est libéré au cours de ce processus, ce qui provoque les ballonnements abdominaux typiques du syndrome du côlon irritable. Des symptômes tels que la diarrhée ou des troubles de la défécation se produisent, parce qu’une plus grande quantité de liquide est attirée dans l’intestin grêle et le gros intestin. Tout le monde n’est pas forcément sensible aux FODMAPs.

Éviter les FODMAP: comment faire ?

Le régime alimentaire pauvre en FODMAP consiste à éviter temporairement le plus grand nombre d’aliments source FODMAP de votre alimentation. Après une cure d’élimination d’au moins 6 semaines, vous réintégrez lentement les différents glucides, pour voir exactement quelles substances provoquent des troubles. Ainsi, vous pouvez décider ultérieurement de ne pas consommer certains glucides ou de les limiter fortement, tandis que d’autres glucides peuvent ne poser aucun problème.

Il est conseillé de suivre le régime alimentaire sous la supervision d’un diététicien, car les FODMAP sont présents dans toutes sortes d’aliments qui sont à la base d’une alimentation saine. Pensez au pain, mais aussi à certains types de choux, aux légumineuses, aux produits laitiers et aux fruits. Pour les éliminer, il est important de compenser l’apport correct de vitamines et de minéraux avec d’autres aliments.

Quels aliments contiennent des FODMAP ?

Les glucides sont classés en fonction du nombre de molécules de sucre qui les composent. Au sein de ces espèces, il existe des sous-espèces qui peuvent également provoquer des troubles. Les oligosaccharides comme les fructanes et les galactanes sont ceux qui suscitent le plus de troubles. On les trouve principalement dans les produits à base de blé tels que le pain, les pâtes et les céréales pour le petit-déjeuner. On trouve les galactanes dans les haricots bruns, les lentilles et les pois chiches.

Dans le cas des disaccharides, seul le lactose (lait et produits laitiers sur base animale) est responsable des troubles caractéristiques.

Le fructose (sucre du fruit) se trouve dans les monosaccharides. Certains types de fruits (mangue, pommes, raisins et fruits secs) ont une teneur élevée en fructose. Il est également ajouté à de nombreux produits alimentaires comme édulcorant ou pour améliorer la texture.

Les polyols constituent un groupe à part. Ils sont naturellement présents dans certains fruits et légumes, en particulier dans les fruits à noyau. Dans l’industrie alimentaire, ils sont souvent utilisés comme liant et comme édulcorant artificiel.