Ces exercices aident à lutter contre le syndrome du côlon irritable

Ces exercices aident à lutter contre le syndrome du côlon irritable

Ces exercices aident à lutter contre le syndrome du côlon irritable

Le syndrome du côlon irritable peut avoir un impact sur votre quotidien. Vous pouvez soudainement souffrir de crampes abdominales, de constipation, de ballonnements ou de diarrhée. Des recherches ont montré que l’exercice physique peut vous soulager.

Les mouvements utilisés dans le yoga, le tai-chi et la méditation permettent de rééquilibrer le système nerveux, et donc les différents organes de votre corps. Vous pouvez soulager les symptômes les plus courants du syndrome du côlon irritable grâce aux exercices de yoga ci-dessous.

 

En cas de crampes de sensations de ballonnements et de constipation :

La posture de l’enfant (Balasana)

Si votre digestion est perturbée, vous relaxer peut vous soulager. Ce n’est pas facile si vous souffrez de crampes. La pose de l’enfant est une pose réparatrice. Elle permet de détendre presque instantanément votre corps.

Asseyez-vous sur vos talons. Assurez-vous que vos deux gros orteils se touchent et écartez légèrement vos genoux (plus vos genoux sont larges, plus l’étirement est profond). Puis, laissez-vous tomber en avant jusqu’à ce que votre front touche le sol. Étendez vos bras et laissez-les s’allonger en toute détente. Vous pouvez utiliser un oreiller pour votre tête pour un soutien supplémentaire.


En cas de stress:

La posture inversée du cadavre (Savasana)

Dans les périodes de stress, vous avez souvent plus de plaintes liées à votre syndrome du côlon irritable. Il est donc important de bien gérer le stress afin de garder les symptômes sous contrôle.

Les étirements sont très importants si vous vous sentez stressé. La savasana inversée aide à s’étirer puis à se détendre. Allongez-vous sur le ventre, sur le sol ou sur un tapis, les bras à côté de vous. Les jambes sont légèrement écartées, les pointes de pieds tournées vers l’extérieur. Les bras reposent le long du corps, légèrement éloignés, les paumes de mains tournées vers le ciel. Fermez les yeux : la respiration est lente et régulière.


En cas de diarrhée:

La demi-chandelle (Viparita Karani)

Allongez-vous sur le dos près d’un mur et étirez vos jambes jusqu’au plafond, les fesses le plus près possible du mur. Mettez vos pieds en position « flex » et étirez vos orteils vers vous en maintenant le reste de votre corps détendu. Écartez les bras pour plus d’équilibre.


En cas de constipation:

La Pince debout (Uttanasana)

En cas de constipation, le bas-ventre doit être stimulé. La flexion avant peut aider. Tenez-vous droit, les pieds à distance des hanches et les genoux légèrement fléchis. Étirez votre dos puis penchez-vous en avant. Pliez vos mains autour de vos chevilles ou de vos orteils pour vous étirer encore plus. Vous sentirez un étirement dans votre cou et votre dos. Cet exercice peut également se faire en position assise. Vous vous pencherez ensuite sur vos jambes tendues, le plus loin possible vers vos orteils.

 

BIOCODEX_IBSPUBLICATIONWEB_GRP_024