Causes possibles de constipation en cas de syndrome du côlon irritable

Causes possibles de constipation en cas de syndrome du côlon irritable

Causes possibles de constipation en cas de syndrome du côlon irritable


En cas de syndrome du côlon irritable, vous souffrez souvent de constipation ou de diarrhée, voire des deux. Quelles sont les causes de la constipation ?

Un ralentissement de la fonction intestinale

Une fonction intestinale paresseuse peut entraîner de la constipation et une sensation de ballonnement. Les intestins se contractent plusieurs fois par jour afin de procéder à la digestion de la substance semi-solide qui sort de l’estomac. La digestion se fait principalement dans les intestins, où les aliments entrent en contact avec des bactéries (notre flore intestinale ou notre microbiome) présentes sur la paroi intestinale. L’intestin grêle absorbe les nutriments tandis que le gros intestin absorbe principalement de l’eau, après quoi le résidu est dirigé vers le rectum. L’ensemble de ces contractions constitue le péristaltisme. Si le péristaltisme est inexistant ou insuffisant, la fonction intestinale est trop lente. Cela peut avoir pour origine une activité accrue du système nerveux sympathique ou les apports dans l’intestin. Une alimentation riche en fibres, une hydratation suffisante et l’exercice physique aident à lutter contre les intestins trop lents.

Anisme ou syndrome spastique du plancher pelvien

Le syndrome spastique du plancher pelvien se produit lorsque les muscles du plancher pelvien et le muscle sphincter interne de l’anus sont presque continuellement contractés. Il devient par conséquent très difficile d’aller à la selle.

Le rectum comprend deux sphincters, un sphincter interne et un externe, mais nous contrôlons uniquement le sphincter externe. Le sphincter interne est presque continuellement contracté et ne se détend que lorsque le rectum est plein. Nous ne pouvons pas induire volontairement la détente ou la contraction de ce muscle.

Le sphincter externe est, pour sa part, normalement dans un état non contracté. Lorsque le sphincter interne se décontracte, le sphincter externe, lui, se contracte, ce qui permet de retenir les selles. La contraction et la décontraction du sphincter externe sont soumises au contrôle volontaire.

Mais, si ces muscles ne fonctionnent pas de manière coordonnée, des troubles peuvent survenir. Comme le fait de ressentir le besoin d’aller à la selle, alors que les muscles des sphincters restent contractés, ce qui empêche l’évacuation des selles.

La rééducation du plancher pelvien avec un kinésithérapeute spécialisé peut aider à traiter le syndrome spastique du plancher pelvien. Ne gardez pas vos symptômes pour vous, consultez sans tarder votre médecin.